MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

MAYOTTE: prison à côté de lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MAYOTTE: prison à côté de lycée

Message par Maadabass le Dim 24 Nov - 2:10

Les parents d’élèves opposés au site du CRA

Mercredi, 20 Novembre 2013 12:14





La proximité du futur centre de rétention administrative avec le lycée de Petite-Terre provoque la colère des parents d’élèves.
 
Les habitants de Pamandzi avaient jusqu'à ce mercredi 20 novembre pour porter leurs commentaires sur le projet de construction du futur centre de rétention administrative (CRA) prévu dans le lieu dit Petit Moya. À la veille de cette date buttoir, le document de projet mis à la disposition du public à la Mairie de Pamandzi depuis le 6 novembre, n’avait recueilli aucun avis, ce mardi.

L’indifférence manifeste de la population de la commune sur un projet d’une telle importance tranche avec les critiques formulées par certains habitants opposés à la construction de cet établissement à côté d’un site scolaire. L’association des parents d’élèves du lycée de Petite-Terre, à la tête de cette contestation, est allée porter ses doléances à la préfecture, mais celles-ci sont restées sans effet. "C’est quand même incroyable qu’on ait imaginé construire une prison à proximité d’un établissement scolaire", s’insurge un responsable de l’association. L’opposition ne porte pas sur le projet luimême, mais sur le choix du site. "Quelle image donnera-t-on aux élèves qui vont être les premiers spectateurs du quotidien d’un tel centre de rétention ?" s’interroge notre interlocuteur qui a souhaité garder l’anonymat.

La pertinence du site choisi demeure en effet problématique. Situé sur la route de l’aéroport, entre un lycée, l’usine de dessalement et une zone de villégiature où les Pamandziens organisent leur "voulé" dominical, le futur CRA se trouve au coeur d’un périmètre très fréquenté. L’on imagine l’ambiance dans ce triangle, entre les élèves qui sortent de l’école, les voyageurs arrivant de l’aéroport et le ballet des véhicules de la police aux frontières qui entrent et sortent du CRA avec leurs drôles de passagers. Aucune discrétion donc, à la différence du CRA actuel, situé près de l’ancien centre des archives départementales. Si les inquiétudes des parents d’élèves paraissent justifiées, leur grogne est assurée de ne produire aucun effet faute de mobilisation pour argumenter les raisons de leur refus sur le document de projet soumis justement à la disposition du public pour recueillir ces genres de doléances.

Le futur CRA verra donc le jour au lieu dit qui s’étend sur 1,6 hectare. Outre le Centre de rétention administrative d’une capacité de 136 places, le projet prévoit la construction d’une zone d’attente de douze places "pouvant accueillir 50 fonctionnaires" ainsi que des bureaux pour la Direction départementale de Police aux frontières. Ce site devrait accueillir 114 fonctionnaires chargés des différentes missions de la police aux frontières. Initialement prévus pour démarrer en septembre dernier, les travaux d’un coût total de 23 millions d’euros devraient être relancés avant la fin de l’année, une fois passée la phase de consultation du public.
KES
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum