MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

COMORES: moroni et paris mains ds la main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMORES: moroni et paris mains ds la main

Message par Maadabass le Lun 10 Oct - 21:40

Comores – Grande Comore et la Seine-Saint-Denis main dans la main

Par Faissoili Abdou

Mardi 4 Octobre 2011 à
19:20:04



Le département de la Seine-Saint-Denis (France) et l’île
autonome de Grande Comore sont unis par un protocole de coopération
décentralisée conclu, vendredi 1er octobre dernier à Paris.








Le port de Moroni (Grande Comore)
Crédit photo : E.T./Malango





Cet
accord signé par Claude Bartolone, président du Conseil général
de la Seine-Saint-Denis, Mouigni Baraka Gouverneur de l’île
autonome de Grande Comore et Saïd Abdallah Mchangama, président de
l’association des maires de Grande Comore, s’inscrit dans la
volonté des deux parties à engager
« une
coopération fondée sur les intérêts mutuels de leurs habitants et
dans les domaines qui relèvent de leurs compétences
».
Cette signature est le couronnement d’une série d’intenses
discussions et travaux initiés depuis 2008 par le conseil général
de la Seine Saint-Denis, l’association des maires de Grande Comore
en collaboration avec les élus d’origines comoriennes en l’île
de France et les associations de la diaspora. Il a été ainsi décidé
de développer cette coopération dans la formation des élus et des
agents, l’eau et l’énergie, la protection maternelle et
infantile, les nouvelles technologies et notamment les logiciels
libres, l’appui au développement économique. «
Des
projets ambitieux et sensibles
»,
selon le gouverneur Mouigni Baraka. Il s’agit de démontrer que
«
l’on
peut aider la population des Comores et les élus des Comores dans
des politiques innovantes en direction de la mère et de l’enfant,
par exemple, ou dans des politiques plus structurantes qui touchent à
l’eau et à l’assainissement
»,
a déclaré Claude Bartolone, président du Conseil Général de la
Seine-Saint-Denis que nous avons interrogé à l’issue de la
cérémonie de signature.


« Nous
voulions à la fois être aux côtés de la communauté comorienne
qui vit en Seine-Saint-Denis et

montrer
notamment dans ce département de toutes les couleurs, de toutes les
religions où l’on vient de tous les pays du monde, qu’il est
possible de créer des liens entre différents pays du monde que ce
ne soient pas forcément les liens voulus par les traders et les
banquiers
»,
a insisté ce responsable français. Car, il faut le souligner, pour
les responsables de la Seine-Saint-Denis l’archipel des Comores
n’est pas un partenaire comme les autres compte tenu de sa forte
communauté installée dans ce département français situé au nord
est de l’agglomération parisienne.


Pour
Saïd Abdallah Mchangama, président de l’association des maires de
Grande Comore (AMN) ce protocole est «
dans
son essence un accord de renforcement de capacités pour faire de
l’AMN et de ses membres des acteurs qualifiés et efficaces. Par
ailleurs l’AMN bénéficiera de l’accès aux services techniques
du département du 93 pour bénéficier de leur expertise en matière
de conformité et contrôle de qualité
».
Cet ancien président de l’assemblée nationale, également très
engagé dans les actions sociales et associatives, insiste sur le
point concernant le « contrôle qualité » qui semble
être le chainon manquant dans tous les travaux qui se font aux
Comores. «
Les
collectivités, la diaspora et l’état dilapident énormément
d’argent dans des investissements d’infrastructures de mauvaise
qualité qui ne répondent pas aux normes. Une grande partie des
fonds de l’aide internationale est inutilisée ou mal utilisée ;
l’état manque de vision et de capacités à élaborer de bons
projets et ne se cherche pas de réseaux d’appui réputés pour le
conseil et l’expertise
»,
a-t-il détaillé. Ainsi, selon lui, l’accord de coopération entre
le département de la Seine-Saint-Denis qui permettra surtout à
l’AMN et les différents services de Grande Comore à accéder à
«
une
expertise de grande qualité d’une institution démocratique est
une garantie d’efficacité et de transparence
».
La signature de ce protocole a été saluée par les différentes
parties. «
Nous
espérons que ce que nous venons de signer soit effectif. Que les
Comoriens verront ce que nous avons signé ensemble avec le Conseil
Général de Saint-Denis
»,
a déclaré le gouverneur Mouigni Baraka soulignant qu’il s’agit
du «
premier
acte
»
qu’il vient de poser en sa qualité de gouverneur de l’île
autonome de Grande Comore. «
Cela
représente un espoir à la fois de réunir deux peuples qui ont des
liens historiques et de sang et aussi deux territoires qui sont liés
même de loin par des valeurs à la fois humaine mais aussi
géopolitique
»,
a souligné un membre de la diaspora présent à la cérémonie.
«
Nous
sommes très fiers. La balle est dans le camp des autorités de l’
l’île de Grande Comore, de l’association des maires et le
Conseil général de. Il est visiblement déterminé à aider notre
pays nous souhaitons que cette coopération puisse être généralisé
dans l’ensemble du pays
»,
a estimé Ibrahim Mahafidh eddine. «
Nous
avons fait un travail formidable pour qu’on arrive à la cérémonie
de signature
»,
s’est félicitée, pour sa part, Amina Mouigni, une élue
franco-comorienne de la Courneuve. Le département de la
Seine-Saint-Denis et l’île de Grande Comore ont décidé d’engager
leur coopération sur une durée de trois ans au terme de laquelle
«
les
deux partenaires décideront de la suite à donner
».

Faïssoili
Abdou
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: moroni et paris mains ds la main

Message par OM le Lun 10 Oct - 21:42

on croise les
bras et on attend ce que ça va donner, j'espère que les autorités
comoriennes arriveront à comprendre que s'occuper de la vie de tous les
jours de leurs concitoyens est mille fois plus noble que de
s'ennorgeillir à lever un drapeau à l'ONU, ou à reclamer un territoire
qui n'est pas le leur(mayotte)

OM
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: moroni et paris mains ds la main

Message par ZERGER le Lun 10 Oct - 21:43

Il est dommage que
cet accord ne comporte pas l'extradition des personnes réfugiées dans
cette partie du monde afin de ne pas payer ses créanciers et de ne
respectant pas les conventions de divorce

ZERGER
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: moroni et paris mains ds la main

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum