MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

Mayotte - Découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mayotte - Découverte

Message par Maadabass le Lun 12 Sep - 5:47

Mayotte - Découverte de vestiges archéologiques à Dzaoudzi

Par Annette Lafond

Mercredi 7 Septembre 2011 à
07:38:19
-
Histoire - Patrimoine



Fouilles historiques pour Mayotte : un cimetière, non
encore daté précisément, mais évalué entre le 12ème et le 16ème
siècle, vient d’être mis à jour en Petite Terre. Il laisse augurer de
futures découvertes archéologiques intéressantes.






Dégagement au pinceau de morceaux de poterie
Crédit photo : A.L./Malango


Ce 12 août, alors que les ouvriers du bâtiment
travaillaient sur un chantier de construction d’un immeuble pour
les services de la Préfecture, des ossements et un puits
apparaissaient après un coup de pelleteuse : « nous
avons immédiatement stoppé le chantier et la Préfecture a demandé
une fouille de sauvetage pour prélever les vestiges afin de les
dater et ainsi approfondir notre connaissance de l’histoire de
Mayotte
» relate Edouard Jacquot archéologue à la
direction des affaires culturelles de l’océan Indien à La
Réunion.

Un puits de 5 mètres équipé d'encoches aménagées pour l'entretien courant

Sauvetage effectué en une semaine par une douzaine
de conservateurs, archéologues ou bénévoles, réunis par la
Direction des affaires culturelles du Conseil général (DILCE) et la
Préfecture. Au total, 8 sépultures ont été mises à jour, « dont
5 intactes
» précise Mohamed M’trengoueny, attaché
territorial de conservation du patrimoine. Selon lui, il s’agit
vraisemblablement d’un cimetière de rite musulman, têtes tournées
vers La Mecque, dont la datation par un laboratoire sera facilitée
par la présence de poteries locales, mais également d’importation,
dont plusieurs en provenance de Madagascar. « Plus loin, des
murets à 2 niveaux pourraient remonter à l’époque Soilihi, du
12è ou 13ème siècle
».
Mise à jour de murets

Il faut donc attendre la datation définitive, mais
les apports sur l’histoire de Mayotte, et plus particulièrement de
la zone du Rocher seront importante : « nous allons
établir une « carte historique » utile pour toute zone à
risque sensibles pour le patrimoine, et qui oblige les futurs
aménageurs à pratiquer avant toute première pelletée une fouille
préventive
» expliquait Edouard Jacquot.

Un problème éthique se posait cependant pour
la population qui a demandé à pouvoir ré inhumer ces ossements de
leurs ancêtres et ainsi « apaiser leurs âmes et donc le
chantier actuel
». On ne connaît pas l’étendue de ce
cimetière, et des vestiges encore plus anciens ont été découverts
en profondeur, mais « inutile de fouiller plus loin, la
carte historique est là pour garantir que toute construction
impliquera des recherches archéologiques à venir
».


Le chantier de construction devrait reprendre
aujourd’hui.

A.L.
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 116
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum