MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

COMORES: Adieu SAMBI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMORES: Adieu SAMBI

Message par Maadabass le Mar 28 Juin - 17:30

Sambi a-t-il peur d’être hué ?

Par Moussa Sardou
Dimanche 22 Mai 2011 à 18:55:40


Le président comorien sortant, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, a fait son jubilé au stade de Missiri à Mutsamudu, vendredi dernier, devant une foule estimée à mille cinq cent personnes.

Le président sortant de l'Union des Comores a fait l’annonce d’une importante aide en argent accordée par une fondation de Dubaï, du nom de Fondation Fatima. Il s’agirait de deux milliards d’euros (l’équivalent de neuf cent quatre-vingts milliards de francs comoriens), destinés, d’après «l’accord de financement signé en novembre dernier» entre le ministre comorien des Finances et le président de ladite Fondation, un certain docteur Reza, à développer six projets d’envergure dans le domaine des infrastructures (énergie électrique propre, ports et aéroports, écoles et hôpitaux) dans une durée prédéterminée de deux ans. Ce vaste chantier devrait commencer, d’après le président Sambi, dans deux ou trois mois.

Il faut dire que ce vendredi-là, tout était prévu pour rendre inoubliable l’adieu du chef de l’Etat sortant : la journée fut fériée à Anjouan, et la cérémonie religieuse, un barzandji (sortes de psaumes aux louanges du prophète Mahomet) qui avait servi de cran au pot d’adieu, a été, à l'encontre de la tradition, organisée en matinée. La fameuse nouvelle elle-même a d’abord longtemps dû patienter dans un suspens expressément maintenu par le chef de l'état de l'Union des Comores, avant d’éclore. «Vous avez idée de ce que cela représente, deux milliards d’euros ? C’est trente-trois années de notre budget national !», s’est-il un moment écrié. «En tout cas, moi j’ai donné tout ce que j’avais à donner. Il reste au président Ikililou et sa future équipe de poursuivre la mission», poursuivit-il.

Mais la vraie question qui se pose, est peut-être celle de plusieurs jeunes gens commentant cette nouvelles après la cérémonie. Questions et commentaires du genre : « Est-ce que c’est encore une de ces rengaines ? » Et : « On en a déjà entendues, de ces sornettes. »

La population d'Anjouan est en effet habituée aux annonces séduisantes du président : grand complexe hospitalier à Mutsamudu, aéroport international à Bambao, petit port de plaisance à Vassy, vaste palais présidentiel à Dindri Hari, stade olympique à Hombo, réfection totale du réseau routier… n’ont cessé d’être annoncés depuis sa prise du pouvoir, mais n’ont toujours pas vu le jour. Alors, il y a ces quelques interrogations par-ci par-là : pourquoi une convention signée en novembre 2010, n’est annoncée qu’à une semaine du départ de président? Et comment se fait-il qu’une fondation qui donne deux milliards d’euros non remboursables, ne voit même pas son nom apparaître dans Google Search ? D’où cette interrogation pertinente d’un confrère : « Il se peut que le scénario Azali se rappelle au souvenir de Sambi [en 2006, lors de l’investiture de Sambi, son prédécesseur, le colonel Azali avait été hué par l’assistance]. Je crois qu’il a peur d’être hué, et qu’il a cherché le moyen de s’en prémunir… »

L’investiture du nouveau chef de l’Etat comorien se déroulera au palais de l’Assemblée nationale, le jeudi 26 mai prochain. Attendons de voir.

(Source : Malango Actualité)
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par Maadabass le Mar 28 Juin - 17:34

Ben voilà notre cher et bien-aimé président nous quitte j'ai nommé SAMBI; on ne peut po vraiment dire qu'il a été à la hauteur de sa tâche mais bon tel qu'un clown il nous faisait rire de temps à autr. Bizou monsieur le président Embarassed Embarassed
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par ILIASSA le Mar 28 Juin - 17:37

LES PROMESSES DU PRESIDENT SORTANT

Tout au moins, cela prouve que Monsieur le Président sortant, AHMED ABDALLAH MOHAMED Sambi était conscient des problèmes des comoriens et savait parfaitement les énumérés sachant ignorer complètement la manière de les endiguer.

Depuis les gouvernement Abdallah ABDEREMANE jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons jamais cessé d’apprendre des médiats publics, du journal officiel, de bonnes nouvelles sur de beaux projets soient disant financées par tel pays ami, par telle organisation, et qui ne voient malheureusement jamais le jour. Les gouvernements et le peuple comorien continuent de croire, en leur fond intérieur, que des gouvernements des pays étrangers ou des institutions internationales viendraient charitablement redresser l’économie de notre pays en construisant des infrastructures, en améliorant le quotidien des citoyens comoriens, en créant des entreprise et en embauchant du personnel sans aucune contre partie. Ils refusent catégoriquement de comprendre que les problèmes des comoriens doivent être réglés par nous-mêmes comoriens. Ils appliquent, depuis une décennie, la politique de l’autruche : se cacher la tête pour se protéger de la foudre qui lui tombe du ciel. Le comorien, entant que citoyen naïf, persévère à croire qu’un miracle va sans retarder survenir du ciel et le sortir de la misère sans qu’il se donne la moindre peine.

Sambi étais un bon Président, pour moi, pour la simple raison qu’il s’est tout le temps montré intègre, soucieux des problèmes des comoriens. Mais il n’a montré aucun génie ni compétence en tout ce qui concerne l’administration, la gestion des affaires de l’Etat, l’amélioration de la santé publique, etc. Aucun progrès à noter sur ses capacités à réagir sur les grandes difficultés, notamment sur la « période noire » du manque de carburent. En matière de gestion affaires de l’Etat et d’administration, en générale, il s’est révélé franchement incompétent. Ce qu’on nomme « Culture d’Etat », le cadre comorien est loin de comprendre le sens véritable, ni en la théorie alors ni en la pratique.

Un bon président doit se montrer, non seulement, responsable et imaginatif, mais il doit surtout se montrer compétent, rigoureux, décisionnaire, intransigeant sur ses décisions en conformité des règles juridiques et démocratique, généreux et surtout audacieux sur ces projets. On nous parle toujours du manque de capitaux financiers pour résoudre les problèmes ! Mais pour réussir un jour à régler ce problème, il faudrait, surtout, bien réfléchir, se concerter entre comorien, et avec du sérieux, nous verrons qu’à cœur veillant rien n’est impossible. Nous sommes capable de remettre notre pays sur les railles du développement, à condition que ceux qui sont au pouvoir, acceptent de nous réunir en tant que citoyen, intellectuelle, Cadre ou professionnel, ainsi de suite, et ensemble, je vous assure, nous redresseront les économies de notre Comores, bien sûr, en collaborant avec les pays voisins et amis. Mais, c’est à nous, en premier lieu, de nous montrer à la hauteur : intelligents, dynamiques et bien décider à sauver notre pays. Nous devrons impérativement cesser les magouilles, les détournements, la connivence. Sans cela nous resterons là à célébrer les nouvelles Investitures sans lendemain alléchant.

Je rends pourtant hommage au Président AHMED ABDALLAH MOHAMED Sambi et son équipe gouvernemental sur leurs réussites, notamment, la réintégration de l’île d’Anjouan dans l’ensemble comorien, le progrès en matière de justice, pendant sa gouvernance (quoi qu’ils auraient pu mieux faire), la réduction de la dette publique, les projets qu’ils ont négociés et qui n’ont malheureusement pas aboutis par la faute des partenaires négociants financiers. Il a surtout redonné fierté à notre pauvre petit pays souvent bousculé et malmené par les coups d’Etat des mercenaires, la dictature et la corruption dans les affaires publiques.

A Dieu mon cher Sambi ! Bonjour Monsieur le Président Ikililou Dhoinine

ILIASSA
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par Combo le Mar 28 Juin - 17:39

arrete de nous faire comme des enfants le 26 arrive fini ou pas fini tu ramasses les ardoases

Combo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par Ibrahim le Mar 28 Juin - 17:40

Dire que SAMBI a peur d’être hué est vraiment injuste. Si ce n’est que les âmes insatiables, Sambi a montré aux comoriens beaucoup de choses et la volonté de faire quelque chose c’est la raison pour laquelle il y a continuité de son pouvoir même si les ennemis de la nation ne l’ont pas voulu. Depuis son arrivé au pouvoir, il a eu beaucoup d’obstacle et il a su le vaincre grâce à l’aide de Dieu. Combien d’efforts avaient fourni à ce pays aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Ibrahim
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par Maadabass le Mar 28 Juin - 18:21

La fibre optique enfin disponible aux Comores

Par Ahmed Abdallah Mguéni
Mardi 24 Mai 2011 à 16:49:27


Demain, mercredi, le chef de l’Etat comorien va inaugurer officiellement la fameuse fibre optique. Cette cérémonie correspond aussi et surtout à la commercialisation de nouveaux produits qui vont permettre aux clients de Comores Télécom de naviguer sur Internet avec du haut débit.

Décidément, le président Sambi ne veut rien laisser à son successeur quant à l’inauguration des projets qui ont pris corps durant son mandat. Après la cascade de cérémonies de pose de première pierre, du centre commercial de Comores Télécom à celle du port de Moroni, le président sortant va inaugurer un ultime projet avant son départ de la tête du pays.

Le locataire de Beit Salam procèdera ce mercredi au lancement de la très attendue fibre optique. En réalité, cette cérémonie inaugurera la commercialisation de cette technologie qui facilite la navigation rapide sur Internet. «Les clients qui disposent de l’ADSL sont branchés depuis quelques mois. Comme on s’est dit qu’on ne pouvait pas lancer la commercialisation en novembre, on a décidé de les connecter en attendant », explique Amina Abdallah, conseillère commerciale à Comores Télécom.

De nouveaux produits seront donc lancés à partir de mercredi. Le plus attendu est le service Mpéssi (Rapide). Il s’agit d’une clé USB donnant l'accès à internet et permet à l’utilisateur de surfer en haut débit. Le client devra payer 30.000 francs (60 euros) de frais d’acquisition. La clé lui appartiendra et il rechargera en achetant le crédit dont il a besoin. « Mpessi fonctionne comme le mobile. Il y aura des cartes de recharge disponibles dans nos points de vente. Le client rechargera selon ses convenances », poursuit l'ancienne directrice commerciale de la société nationale des télécommunications.

Contrairement aux cybercafés, les recharges ne sont pas basées sur le temps passé. « Les clés sont chargées en terme de volume. Plus tu télécharges, plus tu paies cher. Dans le cas contraire, si le client ne fait que surfer sans télécharger, il aura un maximum de temps de navigation », indique-t-elle avant d’ajouter que « avec 1.000 francs [2 euros], on peut télécharger un film d’un heure ».

Le produit Mpéssi, issu de cette fibre optique, est prévu pour être opérationnel sur tout le territoire. Il fonctionne sans fil, avec le réseau du CDMA. C’est pourquoi Comores Télécom émet des réserves. « En principe, toute l’étendue du territoire sera arrosée. Mais la vitesse peut varier. Dans les endroits où le réseau CDMA est faible, Mpessi va rouler plus lentement aussi. Donc plus tu t’éloignes des grandes villes, plus la vitesse diminue », martèle Amina Abdallah.

Cette fibre optique a coûté à la société comorienne des télécommunications, la bagatelle de 21 millions d’euros. Des frais qui englobent le raccordement et le réseau intra et inter île mais qui ne tient pas compte des autres dépenses liées à l’énergie et à la construction des centraux qui devaient accueillir la fibre.

A.A.M
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par ndjema le Mar 28 Juin - 18:23

je tiens juste à passer les "bouchoura ndjema " aux comoriens, on aurais pas mieux entendu pour enfin avoir l' accessibilité et la facilité de la communication. je m'en réjouis de cette nouvelles pour l'unique et la seule raison que toute développement commence par la communication. aujourd'hui je continue alors de croire à l'authenticité du développement sociales et éducatives dans nos iles.

ndjema
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par ILIASSA le Mar 28 Juin - 18:24

Un très bon point pour Monsieur le Président Sambi; une belle façon de désenclaver nos îles Comores et de finir en beauté. Vous avez fait de votre mieux, ne vous inquiétez pas. Longue vie à "Fundi Sambi".

ILIASSA
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par YLANG le Mar 28 Juin - 18:26

C'est une bonne nouvelle, Dieu merci. Nous sommes reconnaissants Monsieur le Président.

YLANG
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par Maadabass le Mar 28 Juin - 18:42

Pas de chef d’Etat ou de gouvernement étranger pour l’investiture

Par Ahmed Abdallah Mguéni
Mardi 24 Mai 2011 à 16:00:42


C'est au pas de course que le ministère des affaires s'apprête à accueillir les différentes délégations étrangères qui vont participer à l’investiture du nouveau président de la république. Mais dans la liste des personnalités qui vont faire le déplacement, il n’y a aucun chef de gouvernement et encore moins de chef d’Etat.

Contrairement à la Côte d’Ivoire, où l’investiture d’Allassane Ouatarra a déplacé plus d’une dizaine de présidents, aucun chef d’Etat ou de gouvernement ne prendra part à l’intronisation du Dr Ikililou Dhoinine à la tête de l'Union des Comores, sauf revirement de dernière minute. On se demande si cela relève du mépris de ces hautes personnalités envers le pays ou si la faute se situe au niveau de l'État comorien.

Un fonctionnaire du ministère des affaires étrangères a eu le courage de nous expliquer que « les invitations ont été envoyées tardivement » alors que la date officielle de l’investiture est connue depuis le mois de janvier dernier. Mais tout compte fait, d’autres personnalités mais de moindre importance à l’échelle mondiale affluent vers Moroni. Plus de 160 d'entre elles ont confirmé leur participation et ont commencé à fouler le sol comorien depuis lundi.

Vingt sept pays, du Brésil à la Chine en passant par le Koweït, l’Ukraine ou l’Australie ont envoyé des émissaires à cette cérémonie qui se déroulera jeudi matin au palais du peuple. « Certains sont arrivés. Mais la plus grosse partie arrive ce mardi », indique un autre diplomate chargé du protocole pour l’accueil de ces personnalités.

Parmi les Hommes de renom qui vont faire le voyage se trouve « un membre de la famille princière du Koweït qui arrive par vol spécial », nous dit-on. Vol spécial, c’est également ce que « la délégation malgache va affréter » pour venir assister à l’investiture de son voisin.

Quinze organisations internationales ou régionales, se sont enregistrées auprès du ministère des affaires étrangères pour cet événement. Le secrétaire général de la Commission de l’Océan Indien (COI) et le représentant de l’Australie au niveau de la francophonie ainsi que l’ambassadeur de Cambera auprès de l’Union des Comores, sont déjà sur place. Le président Tanzanien, Kikweté s'est contenté d’envoyer sa femme, déjà arrivée à Moroni. Le reste des invités qui vont assister au départ de Sambi, est constitué d’ambassadeurs d’Etats amis accrédités en Union des Comores.

Mais, malgré l’absence de chefs d’Etats ou de gouvernements, les services chargés du protocole sont dépassés. Ils doivent faire face au problème de l’hébergement de ces personnalités. « On a pris les hôtels, les pensions, les auberges et cela n’a pas suffit. On a été obligé de louer des villas privées pour pouvoir loger nos invités », déclare un des responsables de l’accueil.

AAM
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par farid le Mar 28 Juin - 18:44

les comores sont en joie nous sommes murs et chef d etat ou pas l essentiel c est notre capacite de monter au reste du monde qu on poura faire des choses tres important sans l influance de qui que ce soit nous sommes un pays democratique souverain et libbre la pauvrete n est pas une maladie incurable .j etais vraiment heureux de voir le president azali dans les tribunes a cote de sambi abdoulwahab a cote de moigni baraka donc cela signifie qu on a des transition paisible qui n etait pas le cas les années passées merci azali et sambi pour cette confiance retrouvée .il nous faut une veritable reconciliation pour que notre cher beau pays les comores prendre veritablement l ascenceur du devellopement vive les comores unis et indivisible merci sambi que dieu te garde tres longtemps .le pr azali on t a pardonne car l erreur est humaine on te preconise de jouer bal a terre pour le bien de notre pays j appelle tous les leader politique comorien de jouer collectif car les comores ont besoin de ses filles et fils
la richesse la plus importante c est la paix rien que la paix.il faut qu on sache que les hommes passent mais le pays reste

farid
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par Mconbé le Mar 28 Juin - 18:46

Arrètez de parler de justice et de démocratie ,qui n' existe pas aux comores on sait tous qui a anguille sous roche zambi n' a pas laisser le pouvoir pour rien ce pauvre ikililou sera guidé jusqu'à la fin de son mandat c'est juste une passation de pouvoir virtuelle.

Mconbé
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par Ahmed le Mar 28 Juin - 18:47

Où est le problème si "aucun Chef d'Etat..." Ce qui compte chez les Comoriens c'est que le processus de l'alternace pacifique soit allé jusqu'au bout (sans Bob Denard ou ses héritiers). Le reste c'est du décor ! Par ailleur, dire que le nouveau Président sera télégudé par Sambi, c'est injurier les milliers de Mohélien qui on placé Ikililou en tête des primaires de Mohéli, et tous les Comoriens qui l'ont élu au suffrage universel. Les oiseaux de mauvaise augure qui voient des complots et des manipulations partout, devraient changer de stratégie. Sambi est parti: on peut débattre sur son bilan certes, mais aujourd'hui on a un nouveau Président et c'est Ikililou. Certains opposants à Sambi auraient souhaité qu'il resta encore au pouvoir et ainsi l'accuser de ne pas respecter la Constitution et les accords sur la tansition. Aujourd'hui ils se mordent les doigts puisque la Tournante a tourné.

Ahmed
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: COMORES: Adieu SAMBI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum