MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

COMORES:Anjouan en grève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMORES:Anjouan en grève

Message par Maadabass le Lun 27 Juin - 17:10

Port de Mutsamudu :
le personnel d’ASC en colère


Par Moussa Sardou
Mercredi 13 Avril 2011 à 11:10:46 - Mouvements sociaux, Syndicalisme

Le personnel d’Anjouan Steavdoring Company, l’opérateur chargé de la manutention au port de Mutsamudu, observe un mouvement de grève depuis lundi.

Conséquence : à part pour les petits bateaux assurant le trafic inter-îles, dont le débardage ne requiert pas d’engins motorisés, l’activité de déchargement a tout à fait cessé. Cela représente plusieurs dizaines de conteneurs bloqués dans le porte-conteneurs qui se trouve actuellement à quai ; plusieurs dizaines d’autres en transit au port qui doivent manquer leur départ ; mais surtout plusieurs dizaines de millions de manque à gagner.

Les employés d’ASC revendiquent une hausse salariale de vingt mille francs (environ 40 euros) , un droit à une pension de retraite et à des indemnités de risques sanitaires. L’inscription à la caisse nationale de retraite a été obtenue ; la hausse salariale est acceptée à dix mille francs (20 euros) ; et sur la prévention du risque sanitaire, deux points de vue s’opposent : la direction souhaite faire adhérer son personnel à une mutuelle de santé, mais celui-ci préfère toucher de l’argent liquide à intervalle régulier (comme à chaque paie, par exemple).

La direction d’Anjouan Steavedoring Company n’en est pas à sa première confrontation avec son personnel, avec, à chaque fois, les mêmes revendications. Un conducteur d’élévateur, rencontré mardi matin devant l’entrepôt de la compagnie, résume sous l’anonymat l’état d’esprit des grévistes : « Nous leur avons demandé de nous ajouter vingt mille francs, ils trouvent ce montant trop élevé. Mais ils oublient que depuis qu’ils sont là, et malgré toutes les promesses qu’ils ont données, nous n’avons jamais eu gain d’aucun avancement de salaire ! Est-ce normal que moi, qui travaille ici depuis des lustres, qui ai formé un tas de jeunes au fil des années, n’aie pas atteint cent mille francs (200 euros, ndlr) de salaire mensuel depuis ?! »

Le port de Mutsamudu, le poumon économique d'Anjouan

Depuis 2003, United Africa Feeder Line (UAFL), société dont dépend ASC, a fait de Mutsamudu un port d’éclatement régional. La compagnie demeure le premier employeur du secteur privé de l’île, avec trois cent quinze employés. Elle entretient aussi, avec à une redevance avoisinant les trente millions mensuels (60.000 euros), une Autorité Portuaire insulaire presque dés½uvrée. Mais comme toute médaille a son revers, le « joyau » de la manutention et du transbordement n’échappe pas à la règle. En effet, selon des sources fiables, il n’existe pas de grille salariale officielle dans cette société. « C’est vrai qu’ASC emploie beaucoup de gens ; elle a contribué à réduire sensiblement le chômage ; mais les traitements salariaux ne tiennent pas compte des qualifications de l’employé ni de son ancienneté. Du coup, les disparités sont croissantes et ont engendré la frustration qui a conduit aujourd’hui à la révolte des travailleurs », indique un proche de l’un des principaux dirigeants de la boîte.

(Source : Malango Actualité)
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum