MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

COMORES: pb de déficite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMORES: pb de déficite

Message par Maadabass le Mer 17 Nov - 20:13

Comores – Le FMI tire la sonnette d'alarme

Par E.T.
Mardi 2 Novembre 2010 à 09:44:02

Au terme d'une mission de deux semaines en Union des Comores, du 16 au 20 octobre, le Fonds monétaire international a exhorté lundi le gouvernement à prendre des « mesures de correction » rapides après avoir constaté un dérapage du déficit budgétaire à l'approche de l'élection présidentielle en décembre prochain.

La mission a eu des entretiens avec M. Mohamed Bacar Dossar, ministre des finances, du budget et des investissements et d’autres membres du gouvernement de l’Union; elle a été reçue par M. Bourhane Hamidou, Président de l’Assemblée; elle a rencontré M. Mzé Abdou Mohamed Chanfiou, Vice-gouverneur de la Banque centrale des Comores et des représentants des autorités des îles, de la société civile et de la communauté des bailleurs de fonds.

« Les résultats budgétaires se sont dégradés au troisième trimestre malgré les améliorations notables apportées au contrôle des dépenses salariales », a affirmé le Fonds dans un communiqué publié à l'issue de sa mission qui relève également « l’insuffisance du produit de l’impôt sur les bénéfices ». Elle préconise donc que « pour accroître la mobilisation des recettes, les autorités devront notamment mettre en place un Conseil d’administration à la Direction générale des impôts, et démarrer les opérations des bureaux du service des gros contribuables à Anjouan et Mohéli à partir du premier trimestre 2011 ».

Le FMI, qui discute avec les Comores d'un allègement de sa dette au titre de l'initiative pour les Pays pauvres très endettés (PPTE), a appelé le gouvernement à poursuivre les préparatifs de plusieurs privatisations. Des privatisations qui n'iront pas sans poser de problèmes pour le gouvernement qui y puise l'essentiel de ses revenus. « Les travaux préalables à la réforme des compagnies de téléphone (Comores Télécoms), d'importation d'hydrocarbures (SCH) et d'électricité (MA-MWE) se poursuivent. La mission a exhorté les autorités à respecter le calendrier de mise en oeuvre de ces mesures », a indiqué le Fonds. Ces « réformes » prévoient « des appels d'offres en vue d'associer le secteur privé à la gestion » de ces trois entreprises publiques, en d'autres termes une ouverture de leur capital aux investisseurs, avec les conseils de la Société financière internationale (Banque mondiale).

« Dans la perspective de l'élection présidentielle de décembre, le maintien de bons résultats macroéconomiques exigera la stricte application des mesures correctrices auxquelles les autorités se sont engagées », a martelé le représentant du FMI.

L'élection présidentielle comorienne doit se dérouler en deux temps. Le 7 novembre, une primaire organisée à Mohéli désignera les trois candidats mohéliens qui se présenteront au niveau national le 26 décembre. En effet, depuis la modification constitutionnelle de 2001, chacune des trois îles de l'Union des Comores prend la présidence de l'Union à tour de rôle.

(Source : Malango Actualité)
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum