MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

OUTRE-MER:economie fragile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OUTRE-MER:economie fragile

Message par Maadabass le Mar 16 Nov - 1:05

Outre-mer - Les économies ultramarines « toujours fragiles »

Par E.T.
Jeudi 30 Septembre 2010 à 15:51:26

« Le deuxième trimestre de l’année 2010 a été marqué par une stabilisation des économies de l’Outre-mer français à un niveau encore trop bas pour indiquer une véritable reprise de l’activité ». C'est ainsi qu'est résumée la situation économique des Dom-Com dans le rapport trimestriel de l'Iedom (institut d'émissions des départements d'outre-mer).

Le rapport du deuxième trimestre 2010 note des évolutions différentes selon les territoires, avec une « légère amélioration » à Mayotte, à Wallis-et-Futuna et en Polynésie française, et une « dégradation » dans les Antilles et en Guyane. Il observe également un « faible repli » en Nouvelle-Calédonie et une « stabilisation » à La Réunion.

L'Iedom estime que le climat des affaires reste nettement en-dessous de son niveau moyen calculé sur une longue période, à l’exception de la Nouvelle-Calédonie. Si la consommation semble en général s’améliorer, les investissements restent prudents. Les prévisions des chefs d’entreprise pour le troisième trimestre sont assez réservées. Les prix poursuivent la hausse entamée depuis le début de l’année 2010 et la crainte d’un retour de l’inflation en Nouvelle-Calédonie s’accentue. Le marché de l’emploi est toujours déprimé, même si sa dégradation ralentit.
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: OUTRE-MER:economie fragile

Message par Maadabass le Mar 16 Nov - 1:05

Une hausse des prix plus prononcée dans les COM (collectivités d'outre-mer)

La hausse des prix, entamée depuis le début de l’année 2010, se poursuit dans tous les territoires d’outre-mer à l’exception de la Guyane alors que, pour la France entière, la hausse des prix ralentit. En juin, le glissement annuel moyen pour l’Outre-mer s’établissait à 1,9 % contre 1,5 % pour la France entière. En moyenne, dans les DOM, l’inflation est passée de 1,1 % à 1,7 %, mais des disparités existent entre les différents territoires.

Sur le trimestre, les prix ont enregistré une hausse importante à La Réunion et à Mayotte (0,9 % et 1,5 %) alors qu’ils se sont presque stabilisés en Guyane, à la Martinique et à la Guadeloupe. Les glissements annuels à fin juin s’étagent de 2,2 % à la Guadeloupe à -0,1 % en Guyane. Dans les collectivités du Pacifique, la hausse des prix est plus marquée avec un glissement annuel moyen de 2,3 % sur un an contre +1,5 % au trimestre précédent. En Nouvelle-Calédonie la hausse des prix s’accélère pour atteindre 3,4 % sur un an, tout comme en Polynésie française (+1,1 % sur un an). En Nouvelle-Calédonie la crainte d’un retour de l’inflation s’accentue.
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: OUTRE-MER:economie fragile

Message par Maadabass le Mar 16 Nov - 1:05

Les prix par rapport à la métropole

Selon l’enquête de comparaison entre les prix des départements d’outre-mer et la métropole réalisée par l’Insee, les prix dans les départements d’outre-mer seraient plus élevés qu’en France métropolitaine, de +13 % en Guyane à +6 % à La Réunion. Les écarts sont plus marqués lorsqu’on retient comme référence le panier de consommation métropolitain. Le coût des produits alimentaires, qui représentent le second poste de dépenses des ménages après les services, expliquerait une grande part ces écarts : leurs prix sont supérieurs, de +34 % à la Guadeloupe et de +49 % en Guyane, à ceux de métropole.
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: OUTRE-MER:economie fragile

Message par Maadabass le Mar 16 Nov - 1:06

L'océan Indien en détail
A Mayotte

Pour l'Iedom, « l’activité économique peine à se redresser ». Après deux trimestres consécutifs de baisse, l’indicateur du climat des affaires progresse au deuxième trimestre 2010, mais demeure en dessous de sa moyenne de longue période. La consommation des ménages augmente, mais à un rythme moins soutenu que celui constaté au trimestre précédent.

L’investissement des entreprises reste mal orienté. Les perspectives pour le troisième trimestre sont assez pessimistes et les prévisions d’investissement sont encore en baisse.

Les résultats du secteur agricole sont mitigés ; les ventes de poissons d’élevage à l’international progressent pour le deuxième trimestre consécutif, mais leur niveau demeure inférieur à celui des années précédentes. L’activité de l’industrie agro-alimentaire enregistre une légère reprise, mais celle-ci ne devrait pas durer. En revanche l’activité industrielle est de nouveau jugée à la baisse et cette situation pourrait perdurer. Les difficultés qui touchent le secteur du BTP depuis fin 2008 persistent : la dégradation semble s’être interrompue sur le trimestre mais les prévisions sont de nouveau pessimistes en raison de l’absence de projets significatifs et de la situation financière des collectivités locales qui restent les principaux investisseurs de l’île. L’activité des services marchands continue d’être favorable ; pour le deuxième trimestre consécutif, son courant d’affaires est orienté à la hausse. Le nombre de passagers enregistrés à l’aéroport s’est accru mais les professionnels du tourisme restent prudents.
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: OUTRE-MER:economie fragile

Message par Maadabass le Mar 16 Nov - 1:06

A la Réunion

L'institut note « une activité économique toujours fragile » après la reprise de l’activité économique consécutive au point bas atteint début 2009.

La situation semble se stabiliser depuis six mois, mais à un niveau encore inférieur à celui observé avant la crise. L’indicateur du climat des affaires s’inscrit dans cette tendance en se maintenant sur un palier d’activité en deçà des niveaux enregistrés avant la crise. La consommation des ménages progresse pour le troisième trimestre consécutif.

L’investissement, en baisse depuis plusieurs trimestres, reprend. L’économie réunionnaise reste néanmoins encore impactée par la crise et les prévisions des chefs d’entreprise sont pessimistes pour le troisième trimestre, reflétant les incertitudes qui entourent l’activité économique de l’île.

Plusieurs secteurs enregistrent une amélioration de leur activité. Le secteur primaire note une forte progression de son activité, portée par la filière viande, tout comme le secteur agroalimentaire. Les exportations de produits de la pêche sont en baisse sur le deuxième trimestre mais augmentent nettement en cumul depuis le début de l’année. La situation dans le secteur du BTP reste difficile : le nombre d’attestations de conformité délivrées par le Consuel comme les importations de ciment sont en forte baisse. La dégradation de la situation dans ce secteur semble toutefois s’atténuer : le solde d’opinions de l’enquête relatif à l’activité repasse au-dessus de sa moyenne de longue période pour la première fois depuis deux ans. La reprise enregistrée au premier trimestre ne s’est pas prolongée dans l’industrie manufacturière, les carnets de commande sont estimés en baisse à cause d’un manque de débouchés. Les services marchands participent à l’amélioration de l’activité de l’île, les prévisions de recrutement sont en hausse. Le secteur du tourisme enregistre une hausse de son activité avec un courant d’affaires au-dessus de sa moyenne longue période ; le trafic passager entre La Réunion et la métropole, comme le taux d’occupation des hôtels, augmentent par rapport au premier trimestre, ce qui contraste avec la baisse de rentabilité enregistrée par les établissements hôteliers de l’île.

Source : Iedom

(Source : Malango Actualité)
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Re: OUTRE-MER:economie fragile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum