MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

AFRIQUE:sommet de L'UA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AFRIQUE:sommet de L'UA

Message par Maadabass le Ven 15 Aoû - 0:40

AFRIQUE Politique
Ouverture à Sharm el-Sheikh du 11è sommet de l’UA
Lundi 30 Juin 2008


Le 11e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de
l’Union africaine (UA) s’est ouvert lundi matin au Centre international des
Congrès de la station balnéaire égyptienne de Sharm el-Sheikh, en présence de
plusieurs organisations internationales et régionales, de même que des
représentants des pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique.

Ce sommet sur le thème de l’eau et de l’assainissement, est le
premier qu’abrite l’Egypte depuis la création en 2002 de l’UA sur les cendres de
l’Organisation de l’unité africaine (OUA) dont Le Caire a accueilli les sommets
à trois reprises.

Le Centre international des Congrès où se
tiennent les différents travaux du sommet de l’Union africaine (UA) est un joyau
architectural au sein de ce havre qu’est le site de Sharm El Sheikh, cho! isi
pour son micro-climat, ses vestiges immémoriaux et ses somptueux hôtels.

"Ce sommet
s’ouvre au moment où l’Afrique a plus que jamais besoin de paix et de
sécurité
", déclarait lors des travaux du Conseil exécutif des ministres
des Affaires étrangères le nouveau président de la Commission de l’UA, le
Gabonais Jean Ping, dont c’est la première participation depuis son élection au
mois de janvier dernier à la tête de l’exécutif panafricain, basé à Addis Abeba
en Ethiopie.

Selon lui, de nombreuses difficultés restent à
surmonter tandis que des défis importants demeurent dans plusieurs processus de
paix sur le continent, citant la crise du Darfour, les différends entre le Tchad
et le Soudan, la situation opposant Djibouti à l’Erythrée, qui constituent des
"sujets de préoccupation".

A côté de ces difficultés, existent des "avancées notables" dans la prom! otion de la
paix et de la sécurité sur le continent, soulignait le président de la
Commission de l’UA, évoquant à ce propos "l’évolution positive au Burundi, la "quiétude
retrouvée" au Kenya et la "restauration de l’autorité
" de l’Union des
Comores dans l’Ile d’Anjouan.

Les progrès réalisés en Côte d’Ivoire depuis
l’accord de Ouagadougou, celui signé à Djibouti par les Somaliens, sont
également, à ses yeux, "un signe d’espoir pour
un retour à la paix
".

"Dans toutes ces
situations, a-t-il dit, la Commission s’est efforcée de réagir avec
célérité
". Le renforcement de capacité et une disposition de ressources
financières appropriées sont les conditions pour l’édification "d’une architecture de paix et de sécurité"
perçue pour produire des effets en! termes de prévention des conflits et de
soutien à des opérations de reconstruction post-conflit.

"Une Afrique en
paix avec elle-même ne peut être que plus forte, plus solidaire et plus
prospère
, martelait M. Ping, appelant les Etats à parachever la mise en
œuvre du système continental d’alerte rapide et de la Force africaine.

(Mamadou NDIAYE, APA
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum