MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

OCEAN INDIEN !Conflit térritoriaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OCEAN INDIEN !Conflit térritoriaux

Message par Maadabass le Ven 11 Avr - 20:24

OCEAN INDIEN Politique
A la Réunion, Jégo veut la transparence sur les fonds de la
continuité territoriale
Jeudi 10 Avril 2008



Le secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer Yves Jégo, en visite
surprise jeudi 10 avril à la Réunion, a réclamé plus de transparence et
d'efficacité dans l'utilisation des fonds de l'Etat en faveur de la mobilité
professionnelle et de la continuité territoriale.
Yves JEGO


Alors que sa visite, destinée officiellement à "débloquer" la question de la continuité
territoriale avec la métropole, n'était pas prévue, M. Jégo a insisté à St Denis
de la Réunion pour que les formations professionnelles entreprises par les
jeunes Réunionnais à l'étranger ou en métropole "débouchent sur l'emploi". Il a rappelé que
l'Etat a dépensé pour favoriser la mobilité "30
millions d'euros qui ont concerné 5000 jeunes dans tout l'outre-mer
".

Il a jugé "paradoxal" que l'on ne trouve pas de main
d'oeuvre formée à la Réunion et que l'on organise des formations à l'étranger
pour permettre aux jeunes d'y trouver un emploi.

"Il faut un bon
équilibre pour que les Réunionnais puissent bénéficier des crédits de la
mobilité mais aussi trouver des débouchés locaux dans les entreprises
"
a-t-il dit, lors d'un point presse, à l'issue d'une réunion de travail avec les
collectivités et acteurs de la mobilité. Il a demandé aux entreprises de "faire un effort pour les contrats d'insertion des
jeunes
".

M. Jégo a annoncé par ailleurs le lancement d'un
audit "pour mieux comprendre les circuits de
financement
" de la mobilité afin "d'y
voir plus clair et de redéfinir une stratégie
".

Le secrétaire d'Etat a également longuement
évoqué un contentieux avec le conseil régional portant sur le fonds de la
continuité territoriale destiné aux familles non ! imposables, sous forme d'un
chèque-voyage.
Cette aide a été suspendue depuis septembre dernier par la Région qui
reproche à l'Etat de ne pas lui avoir versé les sommes promises. "Nous ne devons de l'argent à personne" a
répliqué Yves Jégo, selon lequel "c'est le
conseil régional qui doit plus de 9 millions d'euros à l'Etat
" pour les
années 2004 et 2005. Le ministre a indiqué que si ces sommes n'étaient pas
remboursées par la Région dans un délai de 3-4 ans, "l'Etat pourrait envisager de prendre à sa charge la
gestion du fonds
". Il a appelé la collectivité à ne pas refuser "la main tendue par l'Etat".

(avec AFP
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum