MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

COMORES election en mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMORES election en mai

Message par Maadabass le Ven 21 Mar - 19:46

Anjouan : l'Union des Comores veut organiser des élections en mai

Mercredi 19 Mars 2008



Le gouvernement de l'Union des Comores a prévu d'organiser
une élection présidentielle en mai à Anjouan pour remplacer l'actuel président
de cette île, Mohamed Bacar, dont la réélection en 2007 est jugée illégale, a
annoncé mardi 18 mars à l'AFP le vice-président de l'Union.
<blockquote>

"Après l'opération sur Anjouan et la restauration de
l'ordre constitutionnel, il y aura un gouvernement de transition qui devra
rapidement prendre les dispositions pour l'élection (présidentielle) qui aura
lieu en mai
", a affirmé le vice-président de l'Union des Comores, Idi
Nadhoim, en visite sur l'île de Mohéli. "Les
dispositions sont prises pour l'intérim, une fois le colonel Bacar déposé, il y
aura des ! consultations avec l'Union africaine (UA) et la communauté
internationale
", a-t-il ajouté.

Selon le vice-président de l'Union, "le colonel Bacar sera arrêté s'il ne s'enfuit pas et
jugé par les tribunaux comoriens pour trahison, usurpation de pouvoir, tortures
et crimes de guerre sur la base notamment des plaintes déposées par les
Anjouanais victimes de ces exactions
".

Interrogé sur les retards pris par l'opération
prévue sur Anjouan, il a expliqué qu'il "était
convenu de faire l'opération avec les forces de l'UA qui veulent prendre les
dispositions appropriées pour éviter au maximum les dégâts à Anjouan
".
"Mais c'est vrai que tout cela prend trop de
temps, les civils s'impatientent et les militaires aussi même si leur moral est
haut
", a-t-il estimé, ajoutant : le gouvernement! "craint les exactions et l! 'exaspération de la
population à Anjouan qui pourrait rendre plus difficile le rétablissement de
l'ordre
".

Du côté des officiers de l'AND, la patience est
de moins en moins de mise. Depuis trois jours, ils militent en faveur d'un
débarquement immédiat. Si RFI, dont un journaliste a été envoyé sur place à
Anjouan, affirme ne pas avoir pu vérifier si des gendarmes avaient été tués dans
les affrontements de dimanche soir, il semble bien que plusieurs d'entre eux
sont morts.


VM (avec
AFP)
</blockquote>
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum