MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

MAYOTTE!!Le PADD bientôt adopté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MAYOTTE!!Le PADD bientôt adopté

Message par Maadabass le Dim 2 Mar - 13:56

Le président du Conseil général de Mayotte, Saïd Omar Oili,
a tenu une conférence de presse jeudi 17 janvier pour évoquer le cas du Plan
d'aménagement et de développement durable (PADD). Voté par les conseillers
généraux en décembre 2004, ce document qui programme l'aménagement du territoire
dans la prochaine décennie était jusqu'à présent resté bloqué au niveau des
ministères, ce de manière assez incompréhensible. La situation a évolué depuis
l'élection à la tête de la présidence française de Nicolas Sarkozy et la défaite
du député UMP de Mayotte Mansour Kamardine, battu par Abdoulatifu Aly (MDM-Force
de l'alternance) en juin dernier.
Saïd
Omar Oili lors de sa conférence de presse, jeudi 17 janvier.


Mardi 15
janvier, Saïd Omar Oili a eu l'occasion de défendre ce document devant le
Conseil d'Etat, qui l'a adopté à l'unanimité. Selon leprésident du Conseil
général, "le Conseil d'Etat a reconnu la
qualité du document et son équilibre entre le souci de développement de Mayotte,
notamment dans le tourisme, et de conservations de ses atouts dans le respect de
l'environnement. Le Conseil d'Etat a également reconnu qu'il était injuste que
l'adoption du PADD ait été ainsi retardée par certains services de l'Etat. Il a
précisé que nous avions, nous, fait notre travail, et que le problème venait des
services de l'Etat, qui ont mis trois ans à s'en occuper.
" M.Oili s'en
est ouvertement pris à la direction de l'Equipement, responsable selon lui de ce
retard. Les réticences de certains services administratifs comme de certains
élus politiques sont! liées au fait que "le
PADD est le symbole de la décentralisation
", a-t-il ajouté. C'est aussi
le symbole de la politique de Oili qui, à son arrivée à la tête de la
collectivité en avril 2004, avait fait de ce document "[son] projet politique".

Malgré ces "multiples embûches", le document devrait être
applicable dans les prochains jours. Il devrait permettre l'aménagement
territorial qui était jusqu'à présent bloqué, notamment pour les communes qui
devront à présent établir leur plan d'urbanisme en fonction du PADD. "Désormais, les élus vont pouvoir prendre en charge le
développement de l'île
", affirme M. Oili. Leur priorité sera de
développer le tourisme. Dans ce sens, M. Oili a obtenu du Conseil d'Etat que
neuf sites à vocation touristique bénéficient d'un! statut particulier leur
permettant d'échapper aux contrainte! s de la loi sur le littoral –qui interdit
toute nouvelle construction en bord de mer hors zones urbaines et qui est
applicable à Mayotte depuis deux ans. "Le
Conseil d'Etat voulait en garder 5. Mais quand nous leur avons dit que l'île
possède 140 plages et que nous ne demandions que 9 sites, ils ont
accepté
", indique le président. Désormais, les projets hôteliers bloqués
par l'absence de PADD devraient donc pouvoir être enclenchés. Les sites sont :
trois plages à Bouéni, deux à Mtsangamouji, une à Bambo Est, une à Mtsamboro,
une à Mtsangabeach et enfin la plage du Pendu, à Mamoudzou.



RC
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum