MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

MADAGASCAR:Madagascar appelle à l’aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MADAGASCAR:Madagascar appelle à l’aide

Message par Maadabass le Dim 2 Mar - 13:46

Vendredi 29 Février 2008
<table border="0" cellpadding="10" cellspacing="0" width="100%"><tr><td align="left" valign="top">
83 morts, 177 disparus, 580 blessés, 187 000 sans-abri, 322
000 sinistrés, le bilan du passage du cyclone Ivan sur la Grande Île ne cesse de
s’alourdir deux semaines après la catastrophe. Plus que jamais, l’appel à la
solidarité est lancé.

Les chiffres ont mis
longtemps à remonter. La faute à des évaluations rendues difficiles par des
télécommunications déficientes et des réseaux routiers gravement endommagés.
Deux semaines après le passage du cyclone tropical intense Ivan sur Madagascar,
le pays commence à peine à réaliser l’ampleur du désastre. 83 morts, 177
disparus, 580 blessés, 187 000 sans-abri, 322 000 sinistrés, voilà pour le
dernier bilan humain communiqué hier soir par le bureau national de gestion des
risques et des catastrophes (BNGRC). Il s’est brutalement alourdi en raison de
l’arrivée tardive d’informations provenant de la région d’Atsinanana (sud-est de
la Grande-Île). Côté matériel, on compte 132 000 cases d’habitations
endommagées, plus de 1 860 infrastructures diverses détruites, dont des routes,
des écoles, des hôpitaux, des marchés, des bureaux administratifs, des réseaux
de télécommunication.
Le secteur agricole a également beaucoup souffert : 47 300 hectares de
rizières inondées, 134 000 hectares d’autres cultures vivrières également
détruits ou inondés. Désormais, c’est le spectre de la malnutrition et des
épidémies qui plane sur une Grande Île déjà fortement mise à mal par le passage,
fin janvier, du cyclone Fame. Évidemment, les pouvoirs publics malgaches et les
organisations et associations caritatives sont sur le pied de guerre depuis
plusieurs semaines, bien que les missions de sensibilisation ainsi que le
prépositionnement de stocks de matériel d’urgence et d’alimentation aient permis
de limiter les dégâts. Tentes, vivres, médicaments sont distribués, et l’État
malgache travaille au rétablissement des voies de communication (routes, ponts
et digues). Mais plus que jamais, le pays a lancé un appel à la solidarité
internationale pour se relever de cette catastrophe nationale. Plusieurs pays
comme la Chine ou l’Arabie Saoudite ont fait des dons! , ou, comme la France,
ont mis la main à la pâte en aidant à ! l’envoi de matériel humanitaire. Hier,
la consul de Madagascar à la Réunion, Léa Ravololondratavy, a relancé cet appel
à la solidarité auprès des Réunionnais. Même si ces derniers se sont déjà
mobilisés spontanément pour l’envoi de denrées non périssables, de vêtements, de
savon et autre produits de première nécessité, la diplomate a formulé “le
souhait pour la continuité de cette coopération.”

(Le Journal de l'île de la Réunion)</td></tr></table>
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum