MAYOTTE: LE FORUM DES MAHORAIS d'içi et d'ailleurs
NA MOU KARIBU

FRANCE: La france se dit préoccuper d pb o comores

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FRANCE: La france se dit préoccuper d pb o comores

Message par Maadabass le Mer 20 Fév - 17:55


La France se dit "préoccupée" par la situation aux
Comores


Dans un communiqué publié le 18 février émanant du ministère
français des Affaires étrangères, Paris se dit "gravement préoccupé par la
situation aux Comores".
<table border="0" cellpadding="3" cellspacing="5" width="100%"><tr><td valign="top">
Le gouvernement français
réitère "son plein appui au président Sambi et
aux efforts inlassables de celui-ci, avec le soutien de l'Union africaine, de
l'Afrique du Sud et de la communauté internationale, pour maintenir l'intégrité
de l'Union des Comores
", comme il le fait officiellement depuis le début
de la crise, en mai 2007. La
France souligne également "la
nécessité de préserver l'unité et la stabilité des Comores, gravement menacées
par le comportement des autorités illégales d'Anjouan
" –déclaration qui
ne devrait pas manquer de faire réagir les partisans du retour de Mayotte dans
l'ensemble comorien, qui ne cessent de dénoncer la présence française dans la
région.
Toujours selon ce communiqué, Paris soutient la voie diplomatique.
"Des mesures ciblées et coordonnées doivent
renforcer la pression exercée par l'Union africaine sur les autorités illégales
d'Anjouan. Elles devront être prises par le Conseil de sécurité des Nations
unies, comme suite à la demande faite par l'Union africaine lors de son sommet à
Addis Abeba, le 2 février, et par l'Union européenne, qui finalise un dispositif
de sanctions.
" La
France confirme en outre sa participation à "une ultime mission de médiation" qui
comprendra par ailleurs les Etats-Unis, la Tanzanie et l'Union africaine.
"En cas d'échec de cette ultime mission, et si
elles persistent à faire obstacle à la mise en oeuvre des demandes de l'Union
africaine et de la communauté internationale, les autorités illégales d'Anjouan
assumeront les conséquences de leur attitude de blocage
", indique
cependant le ministère des Affaires étrangères. Cette dernière phrase équivaut à
un feu vert donné à Sambi pour lancer le débarquement en cas d'échec de la
mission. Il s'agit de la première acceptation implicite d'une intervention armée
à Anjouan de la part de l'ancienne puissance coloniale, dont nombre de Comoriens
pensent qu'elle soutient Mohamed Bacar.






VM</td></tr></table>
avatar
Maadabass
Modérateur
Modérateur

Age : 117
Date d'inscription : 16/10/2007
Localisation : st andré (CAMBUSTON)
Messages : 891
Points : 720

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum